Présentation

Inscrit sur la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’ITMU est né de l’initiative conjointe du pôle de compétitivité LUTB Transport & Mobility Systems, de partenaires industriels du champ des transports et de la mobilité, et d’acteurs académiques de toutes disciplines, engagés dans l’enseignement supérieur et la recherche dans ce domaine.

L’ITMU porte une approche globale des problématiques du transport et de la mobilité urbaine dans leurs dimensions technologiques, économiques et sociétales. Il souhaite s’inscrire comme une structure référente de cette approche systémique au plan national et international.

L’ITMU renforce un écosystème particulièrement riche et dynamique dans la région Auvergne-Rhône-Alpes :

  • Il rassemble et « fédère » la recherche académique autour des objets transport-mobilité
  • Il favorise les hybridations entre l’Université et le milieu socio-économique
  • Il participe à faire des agglomérations de la région AURA des territoires d’expérimentations et d’innovations particulièrement féconds

L’ITMU est donc :

  • LE LIEU où se croisent, sur la thématique transport-mobilité, les sciences pour l’ingénieur, les sciences sociales et les sciences de l’environnement
  • LE LIEU où se rencontrent les acteurs académiques, les acteurs industriels et les collectivités locales, où s’hybrident leurs approches et leurs compétences
  • LE LIEU où se développent des projets innovants, depuis les recherches fondamentales visant à la compréhension des phénomènes, jusqu’aux validations in situ, confrontant les contraintes technologiques, les exigences économiques et les attentes sociétales et individuelles
  • LE LIEU où sont formés les experts de demain, capables à partir de leur spécialité, d’apporter des solutions multidimensionnelles aux enjeux de mobilité des villes de demain, plus intelligentes, plus vivables, plus durables et plus performantes

Enjeux et ambitions

La mobilité est devenue un enjeu majeur des métropoles contemporaines. A la fonction première d’assurer la rencontre des personnes – et des biens – pour la réalisation de toutes les activités humaines, s’ajoutent les multiples enjeux portés aujourd’hui par le développement des villes.

Dans ce contexte d’objectifs entremêlés, la production de solutions appelle des innovations technologiques et organisationnelles d’une complexité inédite. Mais la technologie elle-même, et l’irruption de nouveaux acteurs de la ville (que l’on pense aux technologies et aux acteurs du numérique, par exemple), renouvellent fortement les enjeux urbains contemporains et en particulier ceux attachés à la mobilité.

Les enjeux de la mobilité urbaine durable, qu’ils soient technologiques, économiques ou sociétaux, nécessitent donc d’être pris en compte conjointement et non plus séparément. Ils impliquent à la fois la construction de connaissances nouvelles et la production d’innovations opérationnelles et diffusables. Ils obligent aussi à prendre en compte les contraintes de gestion des entreprises et des collectivités, servitudes liées à l’exploitation des réseaux et des services, les exigences de gouvernance des villes et celles des habitants, sur le court comme sur le long terme.

UN ENJEU

Répondre aux problématiques de mobilité auxquelles sont confrontées toutes les grandes agglomérations. Accessibilité, contraintes environnementales, approvisionnement, qualité de vie et gestion de l’espace public sont autant d’exigences à concilier par le développement de produits et services innovants

UNE CIBLE

La mobilité des biens et des personnes et ses interfaces

UNE DOUBLE AMBITION

  • Faire de l’ITMU l’institut de recherche et de formation de référence dans le domaine des transports et de la mobilité à même d’alimenter en compétences, en savoir-faire, et en capacité de recherche les entreprises et les collectivités locales
  • Contribuer à construire les métropoles d’Auvergne-Rhône-Alpes comme territoires d’excellence en matière d’innovation et de production de solutions durables pour la mobilité de demain

Gouvernance

Les membres (Liste non exhaustive)

Laboratoire et établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Acteurs socio-économiques